Qu’est ce qu’une pyramide de Ponzi ?

La pyramide de Ponzi est une escroquerie d’investissement frauduleuse promettant des taux de rendement élevés avec peu de risques pour les investisseurs. Pour rendre cela possible, l’argent pris auprès des nouveaux investisseurs n’est jamais placé, pour ne servir qu’à rémunérer les investisseurs plus anciens, en entretenant l’illusion d’une performance élevée.

Pour se maintenir la pyramide de Ponzi a besoin de continuer à trouver de nouveaux investisseurs, ce qui se fait facilement par le bouche à oreille porté par les premiers investisseurs ravis des « rendements » exceptionnels qu’ils ont perçus.

Tout système de Ponzi finit toujours par s’écrouler à l’instant où il y a plus d’investisseurs qui souhaitent retirer leur argent que de nouveaux investisseurs qui veulent en placer. Situation qui finit toujours par arriver, tôt ou tard.


Origines du système de Ponzi

Le système de Ponzi a été établi en 1920 après qu’un escroc nommé Charles Ponzi ait monté une escroquerie à grande échelle.

Mais en réalité ce type d’escroquerie à l’investissement débute au milieu des années 1800, sous la houlette d’Adele Spitzeder en Allemagne et Sarah Howe aux États-Unis. Elles se sont toutes deux inspirées de deux romans écrits par Charles Dickens (« Vie et aventures de Martin Chuzzlewit », publié en 1844 et « Little Dorrit », publié en 1857).

Pour ce qui est de Charles Ponzi, l’escroquerie qu’il a lancée était axée sur le service postal américain.

Le service postal de l’époque avait développé des coupons-réponses internationaux qui permettaient à un expéditeur d’acheter à l’avance un affranchissement et de l’inclure dans son courrier. Le destinataire pourrait alors récupérer le coupon pour se le faire échanger contre un timbre postal prioritaire dans un bureau de poste, grâce à quoi il pourrait renvoyer une réponse à son correspondant.

Ce type d’échange est connu sous le nom d’arbitrage, ce qui n’est pas une pratique illégale. Jusqu’à ce que Ponzi y voit une opportunité de gagner de l’argent facilement au regard du nombre d’utilisateurs important de ces coupons-réponses.

Prenant appui sur sa société Securities Exchange Company, il se proposait de jouer le rôle d’intermédiaire pour les acheteurs de coupons-réponses de la Poste américaine, en transformant leur achat en investissement. Les clients lui donnaient de l’argent, il achetait les coupons pour eux et en bonus il leur donnait un retour sur investissement de 50 % en 45 jours ou de 100 % en 90 jours.

Donc par exemple, vous achetez pour 10 euros de coupon aujourd’hui, il vous donne les coupons et vous rembourse vos dix euros 3 mois plus tard. Qui dirait non à ça ?

C’est ainsi que de milliers de personnes ont été immédiatement séduites par l’offre et ont abondé les caisses de Ponzi.

Et en pratique au lieu d’investir réellement l’argent, Ponzi redistribuait simplement l’argent qu’ils recevaient des nouveaux acheteurs, expliquant qu’ils avaient réalisé un profit.

Le stratagème a duré jusqu’en août 1920 lorsque le Boston Post a commencé à enquêter sur la Securities Exchange Company. À la suite de l’enquête du journal, Ponzi a été arrêté par les autorités fédérales le 12 août 1920 et accusé de plusieurs chefs de fraude postale. En novembre 1920, Ponzi est condamné à cinq ans de prison. Le système de Ponzi était né.


Madoff et la plus grande pyramide de Ponzi de l’histoire

système de ponzi scheme bernard madoff


Le concept de la pyramide de Ponzi n’a pas pris fin en 1920, bien au contraire. Avec l’évolution technologique, le système de Ponzi a lui aussi évolué.

En 2008 aux États-Unis, Bernard Madoff a été reconnu coupable d’avoir escroqué des milliers de clients sur le modèle de Ponzi, en falsifiant des rapports de trading pour montrer qu’un client réalisait un profit sur des investissements qui n’existaient pas en réalité.

C’est à l’occasion de la crise financière mondiale de 2008 que les investisseurs ont voulu massivement retirer leurs fonds de l’entreprise de Madoff, pour garder leur argent en dehors des banques, échaudés par les faillites de géants comme Goldman Sachs.

Faisant face à l’impossibilité de supporter une demande retrait supérieure à l’arrivée de nouveaux investissements, Madoff a fini par admettre que son entreprise devait pas moins de 50 milliards de dollars à environ 4 800 clients. Soit en moyenne 10,5 millions de dollars de dettes par client !

Condamné à 150 ans de prison avec confiscation d’actifs de 170 milliards de dollars, Madoff décède le 14 avril 2021 en prison, après y avoir passé les 12 dernières années de sa vie.


Comment reconnaître un système de Ponzi ?

Tous les systèmes de Ponzi partagent certaines caractéristiques qui ont été identifiées et classées. Pour reconnaître un système de Ponzi, voici les 6 signes à observer :

  1. Une promesse de rendements élevés garantis, avec peu de risques
  2. Un flux constant de rendements indépendamment des conditions du marché
  3. Des investissements qui ne sont pas enregistrés auprès des autorités financières locales
  4. Stratégies d’investissement secrètes ou décrites comme trop complexes pour être expliquées
  5. Aucun document officiel fourni aux clients relatif à leur investissement
  6. Des clients qui rencontrent des difficultés à retirer leur argent


Tradez sans risque avec 100 000 € d’argent virtuel

Révélez le trader qui sommeille en vous avec le simulateur d’actions GRATUIT de notre partenaire e-Toro. Soumettez des transactions dans un environnement virtuel avant de commencer à risquer votre propre argent. Entraînez-vous à des stratégies de trading afin que, lorsque vous serez prêt(e) à entrer sur le marché réel, vous alignez les bonnes décisions pour développer votre patrimoine. Essayez le simulateur de trading aujourd’hui >>

À lire aussi :

👉 Due Diligence : Définition, pourquoi & comment en faire une

Publié par Kliner

POSTS POPULAIRES