Pour un employé psychologiquement parlant, il n’y a rien de pire qu’une perte d’emploi, surtout lorsqu’on s’est fait virer.

En effet, même si votre job ne vous satisfaisait plus et que d’y aller vous rendait triste, perdre son travail brutalement est souvent perçu comme un échec personnel.

Et à plus forte raison si vous n’avez pas vu le coup venir, une perte d’emploi peut vous faire plonger dans un tourbillon d’émotions : l’embarras, la honte, la dévalorisation, l’apitoiement et au bout, la dépression.

Ce que nous sommes est intrinsèquement lié à ce que nous faisons. De fait, être privé de son activité principale peut être souvent traumatisant, d’autant que cela s’accompagne généralement d’une baisse importante des revenus et ce, pour une durée inconnue.

Si vous êtes dans ce cas, malgré la peine, vous avez le devoir de vous remobiliser pour tourner la page et œuvrer à vous construire une belle carrière. En effet, vous n’arriverez pas à convaincre un recruteur de votre valeur si vous même en avez perdu toute estime.

Suivez nos conseils pour rebondir après une perte d’emploi.


10 conseils pour rebondir après une perte d’emploi (par ordre de priorité)


1. Négociez un plan de sortie convenable

Votre plan d’actions pour rebondir après une perte d’emploi démarre avant que vous ne quittiez définitivement votre lieu de travail actuel. En effet, bien que votre employeur ait décidé de vous écarter, il a des obligations envers vous auxquelles il ne peut se soustraire.

Assurez-vous déjà de récupérer votre solde de tout compte dans les meilleurs délais et avec le montant exact des congés payés par rapport à votre ancienneté, de l’éventuelle prime d’intéressement due, et autres avantages pécuniaires.

Sous certaines conditions (notamment pour les entreprises de grande taille), vous avez droit au maintien de votre mutuelle santé jusqu’à un an après votre date de licenciement.


2. Inscrivez-vous au pôle emploi

pôle emploi prise en charge demandeurs d'emploi contrat à durée chômage partiel garantie prêt ans immobilier


Une fois en possession de tous vos documents justifiant la perte d’emploi, qu’il s’agisse d’un licenciement ou d’une rupture conventionnelle, allez sur le site de Pôle emploi pour vous inscrire sur la liste des demandeurs d’emploi.

Vous pourrez ainsi avoir le calcul de vos droits et bénéficier très rapidement (généralement sous 3 mois) du versement de l’assurance chômage, ce qui vous permettra de continuer à faire face à vos charges le temps de retrouver un nouvel emploi. Notez que la durée d’indemnisation (prise en charge de l’assurance chômage) dépend de votre ancienneté et de votre âge, et sera dans la plupart des cas limitée à 2 ans maximum.


3. Revoyez votre budget de fonctionnement

Perdre son emploi s’accompagne souvent d’un changement des conditions de vie assez important. En effet, entre la baisse du niveau de revenus et le fait que cela peut prendre un certain temps pour retrouver un emploi, l’équilibre d’un foyer peut rapidement se retrouver bousculé.

Si vous connaissez la règle des 50/30/20 pour ce qui est de la gestion de budget, vous savez que 50% de vos revenus doivent aller à gérer les besoins, 30% doivent financer vos envies et 20% doivent être dédiés à épargner et payer vos dettes.

Cette règle doit continuer à s’appliquer en cas de perte d’un emploi ou même de chômage partiel, à ceci près que plus aucun sous ne doit aller à vos envies. 80% pour vos besoins, 20% pour l’épargne et les dettes.


4. Prenez du (bon) temps pour vous

contrat à durée l'assurance chômage pôle emploi prise en charge mois garantie prêt ans immobilier période assurance


Être sans emploi peut facilement vous mener à vous isoler, surtout si vous travailliez dans un environnement très interactif. Assurez-vous du prendre du temps pour vous, aussi bien seul qu’avec des proches ou anciens collègues.


5. Réorganisez votre vie

Le 1er jour de votre vie de demandeur d’emploi, vous devez vous atteler à dresser vos priorités pour les 12 prochains mois, sans quoi il sera difficile d’être productif


6. Créez-vous une nouvelle routine

Vous pourrez être tenté de mener votre journée comme bon vous semble, profitant du temps libre dont vous disposez désormais. Mais ce serait une erreur de procéder ainsi. S’il y a bien un moment où vous avez besoin de routine, c’est maintenant, au risque de laisser filer le temps s’en en faire bon usage.


7. Restez actif

En réalité, être chômeur est un travail à plein temps. Entre les CV à mettre à jour, les bilans de compétences à effectuer, les formations à suivre, le job d’attente à trouver, les sites d’emploi à écumer… si vous n’êtes pas plus actif au chômage par rapport à votre vie de salarié, posez-vous les bonnes questions.


8. Trouvez-vous un petit job en attendant le nouvel emploi

mensualités peut aussi être banque possible carence crédit d'assurance indemnisation limite délai période prêt ans


Il faut tout faire pour compenser la baisse de revenus causée par la perte d’emploi. Et dans la société actuelle de l’économie collaborative, vous pouvez trouver de nombreux jobs en un clic, que vous pouvez démarrer dans la foulée (chauffeur Uber, aide ménagère Kliner, etc.).


9. Cherchez un nouvel emploi

Avant de vous lancer tête baissée dans la recherche d’un nouvel emploi, il y a un peu de travail préalable à effectuer pour maximiser vos chances de réussite :

  • Mettez à jour votre CV et lettre de motivation
  • Faites un ménage sur vos réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Linkedin, etc.)
  • Googlisez-vous pour savoir si aucune information bizarre ne remonte
  • Inscrivez-vous sur les sites d’annonces d’offres d’emploi


10. Restez positif

Vous avez réussi à surmonter le choc émotionnel suite à la perte d’emploi et à élaborer un plan pour aller de l’avant. Vous rebondissez déjà !

Mais les choses ont tendance à ne pas toujours se passer comme on les imagine. Cela pourrait prendre plus de temps que vous ne le souhaitiez pour trouver un nouvel emploi. Alors restez proactif et pensez positivement


Autres questions sur la perte d’emploi


Comment ne pas déprimer quand on est au chômage ?

Suivez ces 4 conseils pour ne pas déprimer après la perte d’un emploi.


1. Faites votre deuil

crédit garantie l'assurance chômage mois période montant conditions droits certaines délai contrat d'assurance


Se retrouver brutalement au chômage s’accompagne de souffrances plus vicieuses qu’il n’y paraît.

La routine quotidienne qui était devenue une seconde nature, les échanges avec les collègues, et le sens que donnait votre job à votre quotidien. Tout cela disparu d’un coup. C’est un lourd fardeau à porter.

Un peu comme pour la perte d’un proche, il faut accuser le coup puis commencer à faire son deuil. En effet, il vous sera difficile d’être efficace dans la recherche d’un nouveau job si vous trainez encore votre peine depuis vous être fait virer.

Toutefois cela ne peut durer qu’un temps. Le temps de transformer votre misère en source d’énergie positive, indispensable pour aller vous refaire une place au cœur de la société.


2. Ne comparez pas votre vie à celle des autres

situation assurance indemnisation suite banque charge possible certaines bénéfices période immobilier mois garantie


Chaque parcours est unique. Et quels que soient les bas que vous traversez en ce moment, ils ne peuvent préjuger des hauts qui vous attendent plus loin.

Pourtant quand on broie du noir, il est facile de se laisser aller à comparer sa vie (ou du moins un moment dans sa vie où on est au plus bas) à celle de personnes de son entourage. Si en plus vous êtes exposé aux réseaux sociaux, et consommez en longueur de journée le e-bonheur de vos relations, cela peut être désastreux.

Laissez Facebook et les autres réseaux sociaux de côté pour un temps. Ne vous laissez pas distraire par ce que d’autres font de leur vie. Concentrez-vous uniquement sur vous.

En effet, après une perte d’emploi, la seule personne à observer c’est le vous d’avant. Celle-là qui était nourrie par des rêves d’enfant et portée par une envie de réussir, fort des connaissances acquises au fil d’un parcours riche, quel qu’il fût.


3. Voyez la perte d’emploi comme une opportunité

Et si vous transformiez votre licenciement en une formidable opportunité ?

Lisez autant de récits sur les personnes qui se sont faites virer et qui ont rebondi plus fort de cette situation. Ou simplement des papiers qui traitent du pouvoir de la pensée positive, des conditions de réussite de tout projet, ou encore des façons de se faire de l’argent en dormant.

Vous comprendrez que se faire virer n’est pas un discrédit jeter sur vos compétences. Pas plus que ça ne signifie la fin de votre carrière.

Au contraire, cela peut marquer le début d’une quête vers un épanouissement plus durable. Serait-ce l’occasion de trouver le métier pour lequel vous êtes réellement fait ? De redécouvrir vos passions ?

Le chômage peut être une expérience particulièrement excitante, selon comment on décide de voir les choses.

mois l'assurance contrat d'assurance durée délai mois ans prêt mensualités bénéficier indemnisation banque limite


4. Analysez sincèrement les raisons de votre perte d’emploi

Si vous vous êtes fait virer pour manque de résultat ou sous-performance (même si cela n’a pas été clairement stipulé par votre employeur), cela signifie que vous devez identifier le travail à faire sur vous avant d’embrasser un nouveau job.

En effet, le pire scénario serait de voyager de job en job avec vos défauts, mais aussi d’un licenciement à un autre. À moyen terme c’est désastreux pour la confiance en soi.

C’est pourquoi il est indispensable de comprendre les causes de votre premier licenciement. Savoir pourquoi on s’est réellement fait virer c’est le premier pas vers une carrière plus stable. Le deuxième pas, c’est de travailler sur vos points faibles. Et diverses solutions sont envisageables pour vous y aider.

Suivez des formations professionnelles sur la performance au travail, lisez des livres sur le travail en équipe.

La perte d’emploi est un moment charnière dans une vie. Cette situation peut conduire à la dépression. Ou au contraire, faire naître le meilleur au travers d’une remise en question qui éclaire le chemin vers une carrière plus prospère.

La seule personne qui peut décider de ce qu’il adviendra, c’est vous !


À lire aussi :

👉 5 facteurs qui conditionnent la réussite de tout projet

👉 Proverbe africain : 57 des proverbes les plus profonds d’Afrique

👉 YouTube Vidéo drôle: 7 compils à regarder si vous avez une triste journée

Publié par Kliner