Si vous gérez une entreprise de nettoyage, la course quotidienne entre la recherche de nouveaux clients, le management des aides ménagères, le suivi des stocks de matériel et la gestion des imprévus peut vous distraire de votre objectif absolu, qui est celui de toute entreprise, être rentable !

La rentabilité d’une entreprise de nettoyage présente cependant quelques particularités. Pour assurer la pérennité de votre société de ménage, dans cet article nous partageons les 3 indicateurs clés que vous devez surveiller comme du lait sur le feu.


3 critères clés qui déterminent la rentabilité d’une entreprise de nettoyage

1. Les revenus récurrents hebdomadaires de votre société de nettoyage

La base pour toute société de nettoyage est de trouver de nouveaux clients qui souscrivent à une prestation régulière (chaque semaine par exemple ou toutes les 2 semaines) et qui génèrent ainsi des revenus récurrents chaque semaine à l’entreprise. 

Plus vous avez de revenus récurrents, moins vous avez à faire d’effort pour reproduire votre chiffre d’affaires de la période précédente.

Admettons que vous lanciez votre société de nettoyage aujourd’hui et que grâce à l’une des 5 techniques marketing pour attirer plus de clients pour vos services de ménage, vous gagnez un nouveau client récurrent et qu’il paie en moyenne 100€ de ménage/repassage par semaine. Ce qui ferait pour ce seul client, 5 200€ de chiffre d’affaires par an ! 

Si vous continuez sur votre lancée et que chaque semaine vous gagnez un client qui vous apporte 5 200€/an, au bout de votre deuxième année d’exercice, avec tout juste 52 clients (1 client gagné par semaine), vous réussirez donc à générer 270 400€ de chiffre d’affaires !!!!

Bien sûr il ne suffit pas de l’écrire pour que ça se déroule ainsi. 

A côté de ce principe mathématique, il y a la réalité du quotidien où il faut investir beaucoup d’énergie pour trouver de nouveaux clients, gérer les aides ménagères absentes ou sous-performantes, assurer le service après-ventes auprès des clients, s’occuper de l’administratif, etc.

En réalité au milieu de tout ça, la croissance régulière de votre clientèle récurrente est une forme d’art qui doit être entretenu par dessus tout, afin d’augmenter la rentabilité de votre entreprise de nettoyage et d’en assurer la pérennité.

Aussi, pendant que vous observez vos revenus réguliers qui augmentent, surveillez le fait que vous gagniez réellement de l’argent chaque semaine.

En effet, si votre chiffre d’affaires augmente mais que dans le même temps vous dépensez plus qu’il n’en faut dans votre produits, dans l’achat de matériel, dans le recrutement des aides ménagères, au final vous pouvez vous retrouver à perdre de l’argent chaque semaine alors même que vous avez de plus en plus d’activité.

Identifiez les problèmes et résolvez-les rapidement, surtout lorsque vous constatez que les clients annulent leurs prestations récurrentes auprès de votre entreprise à un rythme élevé.

Le taux de désabonnement des clients d’une société de nettoyage ne devrait jamais dépasser 5% par mois. Si vous perdez plus de 5% de vos clients chaque mois alors que vous avez du mal à en gagner de nouveaux, alors le dépôt de bilan guette si aucun correctif n’est apporté. 

Toutefois gardez à l’esprit que plus votre société de nettoyage sera grosse, plus il deviendra difficile de continuer à attirer des dizaines de nouveaux clients récurrents chaque semaine. Et que dans le même temps, vous aurez en valeur absolue de plus en plus de désabonnements. 

Rien d’alarmant donc, tant que vous continuez à oeuvrer pour améliorer la qualité de service délivrée aux clients.


2. Pourcentage de la masse salariale par rapport au chiffre d’affaires

Si vous ne l’avez pas déjà fait, créez-vous un fichier de suivi où vous notez combien votre société de nettoyage gagne chaque mois et à côté de ça, tous les autres indicateurs qui permettent de savoir si le chiffre d’affaires observé est gage de bonne santé ou est ce qu’il cache une lente agonie. 

Le deuxième indicateur clé que vous devriez analyser tout de suite après le chiffre d’affaires, c’est le coût de votre personnel, en comparaison à votre chiffre d’affaires.

Pour une société de nettoyage efficace, la masse salariale, c’est à dire le salaire de la main d’oeuvre directe cumulé à celui de la main d’oeuvre indirecte ne doit pas représenter plus de 75% du total de vos revenus.

La main-d’œuvre directe représente tout le personnel qui effectue les tâches liées au coeur de votre activité. Pour une société de nettoyage, ce sont des les femmes et les hommes de ménage. Leur masse salariale doit représenter environ 50 à 60 % de vos revenus totaux.

Quant à la main-d’œuvre indirecte, on lui associe le paiement des commerciaux et d’autres activités indirectement associées à la croissance de votre entreprise de nettoyage, tel que le secrétariat. La masse salariale indirecte devrait représenter environ 15 % du chiffre d’affaires.

Une fois ces rations vérifiés, utilisez les 25 à 35% de vos revenus restants pour investir dans la croissance de votre entreprise de nettoyage. Des projets d’amélioration peuvent être imaginés à l’infini, comme améliorer votre programme de formation, revoir la stratégie marketing, etc. 

Si par contre votre ratio masse salariale par rapport au chiffre d’affaires n’est pas bon, vous pouvez l’améliorer en essayant d’être plus efficace dans les opérations quotidiennes. Une meilleure gestion du planning des aides ménagères peut suffire à freiner votre rythme de recrutement tout en continuant à grandir. 

Vous pouvez aussi aider vos employés à fonctionner plus efficacement en leur fournissant une formation appropriée, en réduisant les temps de trajet ou en utilisant des outils de qualité comme des aspirateurs et des tabliers pour rendre chaque tâche plus facile à accomplir.


3. Connaître le seuil de rentabilité de votre société de nettoyage

Regroupez toutes les dépenses qui permettent à votre société de nettoyage de délivrer ses services : loyer des bureaux, frais marketing, salaires, frais de transport, coût d’achat des consommables (n’incluez pas l’achat des machines), etc.

Une fois que vous avez réuni vos coûts mensuels, soustrayez-les de vos revenus mensuels, la différence entre les revenus et les coûts mensuels représente le bénéfice mensuel brut de votre société de nettoyage. 

Attention, ce n’est pas forcément ce qui ira réellement dans votre poche, car selon les cas, il peut y avoir de l’impôt à payer à l’Etat également !

Ce qui va être intéressant c’est de diviser le total de vos coûts mensuels par le revenu moyen d’un client récurrent de vos services. Cela vous permettra de savoir le nombre de clients récurrents que vous devrez servir chaque mois avant de commencer à être rentable.

Par exemple admettons que vous avez 12 000€ de coûts mensuels et que comme vu plus haut, un client récurrent vous rapporte 400€ par mois. Il vous faudra donc servir (12 000€ divisés par 400€) 30 clients récurrents chaque mois pour passer votre seuil de rentabilité. 

Au delà de ce seuil, tout ce que vous faites va dans votre poche, c’est que du bénéfice.

Il est indispensable de comprendre et connaître ces chiffres pour mesurer avec précision la croissance de votre entreprise de ménage.

Et avant toute chose, vous devez toujours vous assurer que vos factures sont payées  !

À lire aussi :

👉 Attirez plus de clients pour votre société de nettoyage avec ces 5 techniques

👉 3 étapes pour fidéliser à vie les clients de votre entreprise de nettoyage


La raison d’être de Kliner est d’aider les aides ménagères à vivre mieux de leur activité de ménage. Nous développons l’application Kliner Partner , qui permet aux sociétés de nettoyage d’améliorer sans effort et gratuitement, la gestion de leur planning. Nous publions en accès libre sur notre blog du contenu de qualité pour apprendre aux gérants des sociétés de nettoyage, les bases pour développer leur business. Et pour ceux qui rejoignent notre réseau de partenaires (toujours gratuitement), nous les aidons à prospérer en leur trouvant chaque jour des nouveaux clients. En savoir plus

Publié par Kliner

POSTS POPULAIRES