Si vous ne le connaissez pas, Lou Holtz est l’un des plus grands coachs de football américain, notamment connu pour avoir remporté le championnat universitaire des Etats-Unis neuf fois d’affilée.

En 2015 lors de la cérémonie de remise des diplômes de l’Université de Steubenville, il livre un discours mémorable sur la recette du bonheur.

Selon Lou Holtz, la recette du bonheur repose sur quatre choses essentielles. 4 piliers nécessaires à tout être humain au point où l’absence d’un d’entre eux suffirait à créer un déséquilibre.

Voici sa recette du bonheur.


Quels sont les ingrédients nécessaires au bonheur ?

Au menu de la recette du bonheur selon Lou Holtz il y a 4 ingrédients essentiels.


1. Avoir quelque chose à faire

Avoir des activités qui meublent son quotidien vous éloigne de l’ennui, celui-ci qui donne toujours la place au cerveau pour trop réfléchir et se poser des questions existentielles qui complexifient des choses simples, et généralement troublent la vision.

À contrario, quand vous avez quelque chose à faire, cela vous procure une meilleure estime de soi, le sentiment d’être utile, ça vous offre la possibilité de vous accomplir et développe une meilleure santé physique et psychologique.


2. Avoir quelqu’un à aimer

menu bonheur français sentiment plats blog site recettes éléments idées argent critiques enfance personnes poète tous

L’Homme n’est pas un loup solitaire. Au contraire, il a besoin de témoins de son existence pour lui donner du sens. C’est pourquoi le besoin d’appartenir à une famille, de trouver une âme soeur et de fonder à son tour une famille sont des points de passage essentiels qui structurent une vie.

Si de nombreuses histoires criminelles et de diverses déviances sont expliquées par une enfance déséquilibrée, des coeurs meurtris ou simplement de l’errance des personnes, c’est bien pour une raison.


3. Croire en quelque chose

Croire en quelque chose est utile pour donner un sens à son existence.

Quand vous croyez en quelque chose, ça vous donne d’abord le bon état d’esprit pour agir en cohésion avec ce en quoi vous croyez.

Puis ça prépare votre cerveau à saisir les opportunités en lien avec cette pensée persistente qui habite votre esprit.

Enfin, de croire en quelque chose vous donne de la confiance, de la paix d’esprit et ça réduit votre stress.


4. Avoir un but à atteindre

Devenue une citation sur la vie bien célèbre, cette phrase de Khalil Gibran en dit long sur l’importance d’avoir un but à atteindre dans la vie :

« Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui marche sans direction. »

Khalil Gibran – Le Prophète

En effet, rien ne peut vous arriver de positif si vous ne savez pas vous même où vous allez.

passion site recettes base tendresse douceur dose cours groupe amitié données zeste détails informations pincée verre couleur cuisine droits idées critiques tendresse douceur


Avec ces 4 ingrédients de la recette du bonheur, Lou Holtz rappelle que pour la faire fonctionner, il faut encore agir selon 3 règles simples :

  1. Faire le bien et être honnête avec soi-même
  2. Faire du mieux possible avec les capacités que vous avez
  3. Montrez aux autres que vous vous souciez d’eux

Si vous êtes à la recherche du bonheur, puisse ces quelques mots de Lou Holtz éclairer votre chemin.


Décryptage de la recette du bonheur de Lou Holtz

La recette du bonheur, qui se compose d’une dose de travail (quelque chose à faire), d’amour (quelqu’un à aimer), de foi (croire en quelque chose) et de direction (avoir un but), est à la portée de tout le monde.

Le travail n’est pas seulement une nécessité, il est aussi un besoin métaphysique de l’Homme.

C’est pourquoi le travail est essentiel à la recette du bonheur, bien que comme le rappelle le philosophe André Comte-Sponville, le travail n’est qu’un moyen, ce n’est pas une fin ; tout comme il est une valeur marchande, et non une valeur morale. 

De même, il n’y a pas de recette du bonheur qui tienne sans amour.

Avoir quelqu’un à aimer c’est plonger dans le plaisir d’être heureux quand l’autre l’est.

C’est se sentir renaître à travers le sourire des enfants.

C’est avoir une source d’énergie qui continue à vous faire avancer lorsque si ça ne tenait qu’à vous, vous auriez déjà abandonné.

Et parce que la vie est un long voyage d’environ 700 000 heures (80 ans), il est inimaginable de le faire tout seul sans y perdre de l’enthousiasme.

L’être humain est ainsi fait, il a besoin de croire en quelque chose pour donner un sens à sa vie. Il suffit d’observer le nombre incroyable de croyances qu’il y a dans le monde, d’une culture à une autre.

En effet, que ce soit par le biais de croyances religieuses, mystiques ou athées, à un moment ou un autre de sa vie, chacun s’interroge sur l’origine de la vie et sur ce que devient son âme la seconde après la mort.

Il se trouve alors que très souvent ce qui est déterminant n’est pas ce à quoi on croit, mais ce qu’on fait de nos croyances.

Il y a ceux qui ne croient pas à l’existence d’un Dieu mais au soir de leur vie, dans le doute, font appel à un pasteur pour laver leurs pêchés. Trop tard ? 🤷‍♂️

Tout comme il y a ceux qui n’ont Dieu que pour espoir, et passent plus de temps à espérer ou prier plutôt qu’à agir pour améliorer leur vie.

Ou encore ceux qui au nom de croyances extrémistes, sèment la souffrance autour d’eux.

Croire en quelque chose devient un ingrédient de la recette du bonheur quand cette croyance permet de faire du bien, de faire ce qu’il y a à faire, et à son échelle, de faire avancer l’humanité.

Comme on le souligne dans notre post ‘les 10 habitudes de ceux qui réussissent par le travail’, se fixer un but c’est se donner les moyens d’avancer dans la vie avec une boussole qui rappelle à chaque instant la direction à suivre.

Après quoi courez-vous ? Quel est votre rêve ultime du moment ?

Rappelez-vous aussi qu’il n’y a pas de bon moment pour mal agir, tout comme il n’y a pas de mauvais moment pour faire du bien.

Et dans tout ce que vous faites, amusez-vous, prenez du plaisir. Puis, quand les choses vont mal, soyez honnête envers vous même car bien souvent les solutions se trouvent en chacun, et non dans les actions de celui qu’on pointe du doigt ou les paroles de ceux chez qui on prend conseil.

En effet, comme Lou le dit assez malicieusement :

« Ne racontez pas vos problèmes à tout le monde. Savez-vous que 90% n’en ont rien à faire et les 10 autres sont contents que vous les ayez ?! Alors vous feriez mieux de garder vos problèmes pour vous ».

Enfin, tout le monde ne peut pas être Oprah Winfrey, Roger Federer ou Michael Jordan. Mais chacun a le devoir d’essayer d’être la meilleure version de lui même.

Chaque être humain a le pouvoir de changer la vie de milliers d’autres. Que ce soit par un sourire, une attention, un conseil, une valeur d’exemple, une main tendue, etc.

Et dans votre quête, s’il y a un ouvrage indispensable à lire ou écouter, c’est bien Les quatre accords toltèques de Miguel Ruiz, qui traite des croyances limitatrices qui privent l’être humain de joie et créent des souffrances inutiles.

Publié par Kliner

POSTS POPULAIRES