De nombreuses entreprises consacrent beaucoup de temps et d’argent à essayer d’évaluer le meilleur environnement de travail pour leurs collaborateurs. Faut-il opter pour des bureaux fermés ou s’orienter vers un Open space ?

Si la pandémie de Coronavirus a quelque peu réglé le débat pendant un moment, avec des millions de salariés à travers le monde qui ont été contraints d’abandonner leurs postes de travail pour s’adonner au télétravail, le dilemme demeure voire s’amplifie, à l’heure du retour des équipes au bureau dans un contexte post-Covid.

En effet, aux réflexions historiques concernant le modèle de travail en open space vs les espaces cloisonnés, se sont rajoutées des questions contemporaines…

L’Open space est-il adapté dans un monde post-pandémique ? Les bureaux à cloisons ne seraient-ils pas mieux au final pour préserver la santé des salariés ? Les salariés, après avoir travaillé à distance pendant si longtemps, souhaitent-ils retourner dans un bureau en open space ? Ou un bureau fermé ? Ou veulent-ils même seulement retourner au bureau ?!

Avant de se poser trop de questions sur les inconvénients de l’Open space dans un monde post-pandémique, il nous paraissait important de comprendre les origines de ce modèle d’ aménagement de l’ espace de travail et comprendre pourquoi tant d’entreprises l’ont adopté.


Histoire : comment est né le travail en open space ?

menu origines de l'open space - états unis

La forte croissance économique et le développement du secteur tertiaire aux lendemains de la deuxième guerre mondiale ont fait naître un regard nouveau sur le bien-être au travail.

C’est ainsi que l’idée d’un espace de travail ouvert a émergé dans les années 50 en Allemagne, où deux consultants, les frères Eberhard et Wolfgang Schnelle, ont imaginé un « environnement de travail panoramique », un espace sans cloisons, meublé discrètement et décoré de plantes vertes pour favoriser la communication au sein de l’entreprise.

Le mouvement était lancé.

L’open space a rapidement séduit les entreprises, perçu principalement comme une solution pour augmenter l’espace de travail disponible à moindre coût, offrant la possibilité de faire travailler plus de personnes à surface équivalente.

Sa configuration moderne et flexible reflétait aussi la nouvelle approche managériale, centrée sur la transparence et l’interaction des collaborateurs.

La tendance de l’open space va ainsi s’accélérer dans les années 80, où les entreprises ne jurent que par les avantages de ce modèle d’ organisation, allant parfois jusqu’à entasser les salariés dans d’immenses hangars sans cloisons.

C’est à ce moment que les premières voies vont s’élever contre cet agencement de l’espace de travail qui tend à devenir la norme. Les sociologues comme les salariés se sont peu à peu mis à pointer les limites de ce modèle, en listant une liste à la Prévert des inconvénients de l’open space.


Avantages & Inconvénients du travail en open space

Avantages de l’open space

version article ping pong plateau point de vue menu

1. Une meilleure communication entre collègues

Lorsque les salariés travaillent en open space, ils sont plus susceptibles de communiquer entre eux et de travailler en équipe. Cette meilleure coopération améliore les performances, la collaboration et l’ efficacité au sein de l’entreprise.

Les bénéfices des bureaux organisés en open space valent aussi pour les indépendants qui utilisent un espace de co-working, car il y a plus de chances de communication et de réseautage, ce qui peut être bénéfique pour leurs compétences et leurs entreprises respectives.

Ça s’appelle la « collision culturelle » ; c’est-à-dire lorsque des rencontres fortuites se produisent entre des travailleurs, connaissances ou non, dans un espace de bureau ouvert.

De nombreuses start-ups et entreprises, travaillant dans des bureaux partagés, se sont développées de cette façon.


2. Les Open spaces sont modulables

Derrière le concept de l’open space, se cache surtout la possibilité de changer le plan d’agencement des postes de travail autant que les entreprises le souhaitent.

Vous pouvez accueillir plus de personnes dans un environnement ouvert et les dispositions peuvent être modifiées ou réorganisées à mesure que votre équipe s’agrandit.

De même, on peut changer l’emplacement d’un poste de travail ou revoir la déco selon les besoins et envies du moment, sans que cela ne coûte un euro à l’ entreprise.


3. L’open space est moins cher et plus rentable

Une entreprise qui opte pour l’open space va économiser sur l’ameublement de bureaux cloisonnés ainsi que sur d’autres coûts tels que le coût des cloisons, des portes, des climatiseurs…

Avec des employés travaillant ensemble en open space, les entreprises peuvent également dépenser moins en équipements informatiques partagés tels que des imprimantes et scanners.

L’open space est à la fois moins cher à mettre en place et à entretenir que l’organisation cloisonnée.


Inconvénients de l’open space

l'open space anglicisme liens lieu mode françaises france

1. Les open spaces peuvent être bruyants et perturbants

Le plus gros inconvénient de l’open space est que le « plateau » peut être très bruyant si des éléments tels que des carreaux muraux, des plantes vertes et des modules ne sont pas installés pour canaliser l’acoustique.

Dans le même temps, la productivité de certains employés peut être affectée lorsqu’ils se laissent distraire continuellement par un collègue qui pose sans cesse des questions ou par un autre collègue qui parle fort au téléphone.

Cette présence potentielle d’un bruit de fond constant rend difficile la tenue d’une conversation claire en tête-à-tête ou même au téléphone.


2. Manque d’intimité

Le bruit et les distractions s’accompagnent du manque d’intimité.

Passer ou recevoir des appels téléphoniques privés est difficile en open space, poussant certains à se réfugier à l’extérieur, dans les salles de réunion ou les toilettes lorsqu’ils ont besoin d’intimité.

Les cabines téléphoniques acoustiques ont été introduites par de nombreuses entreprises, permettant aux collègues de parler librement et en privé, dans un environnement ouvert.

Mais bien que le manque de confidentialité ait ses inconvénients, du point de vue de l’ employeur cela a une conséquence positive, en incitant les employés à se concentrer sur leurs tâches en limitant au minimum les communications privées.


3. L’open space est source de stress en entreprise

L’open space peut générer du stress voire de l’anxiété chez certains salariés, et encore plus chez ceux qui ont une personnalité introvertie, qui se retrouvent forcés d’être en interaction permanente avec d’autres salariés.

Si à l’origine le but de l’open space n’a jamais été de garder un œil sur ce que tout le monde faisait en entreprise, dans certains cas, c’est toutefois ce qui peut être ressenti.

Le manque d’intimité, la gestion du bruit, les sollicitations permanentes et la peur de passer pour l’employé le moins actif du plateau sont autant de sources de stress chez un salarié, qui peut à terme se retrouver paralysé au point que cela se ressente sur sa productivité.


Quel modèle choisir pour votre entreprise ?

Comme pour beaucoup de décisions que doit prendre un employeur pour l’organisation de son entreprise, la vérité est souvent dans la nuance.

En matière d’organisation de bureaux les entreprises adoptent de plus en plus une approche hybride, où se mélangent espaces de travail ouverts et espaces privés.

Ce modèle hybride fonctionne bien, les études montrant que les salariés sont plus productifs lorsqu’ils ont une façon dynamique de travailler tout au long de la journée, passant d’une configuration à une autre, plutôt que de rester assis à leur bureau tout au long de la journée.

Ce concept de « travail agile » donne la possibilité aux employés de travailler à des endroits différents selon le type de concentration dont ils ont besoin : salle de travail collaboratif, salle de réunion, aire de détente, module d’isolation, etc.

Grâce à cette évolution, il se pourrait que l’open space est encore de belles années devant lui.

À lire aussi :

👉 Être un bon manager : 11 qualités clés à développer

👉 Comment faire l’avocat du diable sans passer pour le méchant

👉 Introverti au bureau : 4 astuces pour s’en sortir parmi les extravertis

Publié par Kliner

POSTS POPULAIRES