En règle générale quand on a un proche qui traverse une épreuve, on lui souhaite ‘courage‘ ou ‘bonne chance‘. Une façon d’espérer qu’une force suprême l’habite, ou qu’il soit à l’abri de toute malchance.

On lui promet que tout se passera bien, alors même qu’on sait que dans la vie, rien ne se passe jamais comme on le souhaite à la virgule près.

Les échecs, les succès, le courage, le désespoir, se déterminent à notre façon de réagir face aux moments difficiles. Et malheureusement quand on n’est pas préparé à surmonter les obstacles, la tentation est de baisser les bras.

Revenons un instant à la définition même du mot épreuve. D’après le Larousse, l’épreuve est ce qui permet de juger la résistance, la valeur d’une idée, d’une qualité ou d’une personne.

En fait les épreuves ne seraient rien d’autres que des difficultés nécessaires qu’il faille endurer pour devenir quelqu’un de meilleur.

C’est pourquoi…


Nous vous souhaitons un peu de malchance, que vous soyez traité injustement…

…Vous connaîtrez alors la valeur de la justice.

Vous réaliserez que chaque jour dans le monde des milliers de personnes sont condamnées à tort, souvent même à des peines de prison à vie.

De même, vous comprendrez que l’égalité des chances est un idéal à poursuivre, et non pas une réalité effective.

En effet, vous verrez que dans la course de la vie personne n’a les mêmes chances. Et pourtant chaque être humain se lève et écrit son destin.

Peut-être prendriez-vous alors le recul nécessaire pour apprécier les chances qui vous ont permis de faire votre chemin. Et à partir de là, vous saurez vous-même traiter tout le monde avec une exigence de justice.

La course de la vie


Nous vous souhaitons un peu de malchance, que vous soyez trahi…

…Vous apprendrez alors l’importance de la loyauté.

Quand vous avez été blessé par quelqu’un que vous considériez comme un ami, vous savez à quel point la loyauté est une arme à double tranchant.

Elle vous protège quand ensemble vous regardez dans la même direction. Elle vous détruit quand l’autre se détourne de vous.

Dans le même temps, celui qui s’est trouvé dans le besoin d’un véritable ami, ne peut nier que c’est l’un des cadeaux les plus précieux au monde. Et de fait, l’un des plus rares.

Alors avec un peu de malchance, si vous êtes trahi, vous saurez chérir les prochaines relations sincères que vous construirez.


Nous vous souhaitons un peu de malchance, que vous connaissiez la solitude…

…Vous ne prendrez plus alors vos amis pour acquis.

Les réseaux sociaux ont le pouvoir de créer l’illusion de relations amicales, comme la télé qu’on allume seul chez soi pour créer l’illusion d’une présence.

Mais une fois que vous vous êtes senti seul au milieu de la foule ; seul bien qu’entouré de vos proches ; seul dans vos combats quotidiens…

Vous savez enfin la valeur d’un ami qui vous prête une oreille qui ne juge pas. Qui vous donne une parole qui ne blesse pas. Qui vous accorde du temps qu’il ne compte pas.


Nous vous souhaitons un peu de malchance, que vous soyez ignoré…

…Vous comprendrez alors l’importance d’écouter les autres.

Quel que soit votre tempérament, vous vous retrouverez probablement dans une position où votre voix n’aura pas d’écho. Cette situation où personne n’accordera d’importance à votre parole.

Il pourra s’agir de votre travail. Malgré toute l’énergie que vous aurez mis à le produire, vous courrez derrière une reconnaissance qui tardera à venir. Voire, qui ne viendra jamais.

Dans ces moments, vous connaitrez alors la valeur de la considération. Et vous apprendrez aussi à vous définir par vous-même avant d’attendre la validation des autres.


Nous vous souhaitons un peu de malchance, que vous ayez le coeur en souffrance…

…Vous apprendrez alors la puissance de la compassion.

La vie est une succession de cycles pendant lesquels elle vous apprend les différents type de douleurs.

C’est en se faisant mal que l’enfant découvre les limites du corps humain et comprend son environnement.

L’adolescent découvre l’élasticité des sentiments, de la joie à la tristesse.

Le jeune adulte comprend le prix à payer pour se construire.

Dans la force de l’âge, on découvre ce que ça prend de perdre des êtres proches.

Et ainsi de suite…

En réalité, qu’on vous le souhaite ou pas, vous connaîtrez toutes ces douleurs. Vous comprendrez alors avant d’autres, les vertus de la compassion.

français mauvais sort synonyme n.f mot synonymes poisse articles édition nom déveine auteurs objets malchances manque forme malheur malédiction adversité guigne dictionnaire


Au final, nous vous souhaitons suffisamment de malchance…

…Pour que vous puissiez apprécier votre chance.

En effet vous deviendrez peut-être millionnaire, mais ça ne vous fera pas meilleur qu’un autre.

Vous êtes peut-être un travailleur acharné, mais ce n’est qu’un critère parmi tous ceux qui conditionnent la réussite.

Vous avez peut-être une famille formidable, mais ça ne fait pas de vous des modèles pour autant.

En réalité rien de ce que vous êtes ou accomplissez ne se fait sans une certaine dose de chance.

Et lorsque vous verrez la malchance à l’oeuvre, vous saurez l’humilité qu’exige le succès.

À lire aussi :

👉 Soignez ces 10 variantes de votre égo si vous voulez devenir riche

Publié par Kliner

POSTS POPULAIRES