Si vous vous dîtes souvent « Je ne sais pas quoi faire de ma vie ! », ce n’est pas forcément un motif de réconfort, mais sachez que vous n’êtes pas seul(e).

En effet, bien plus qu’on ne croit, nombreux sont ceux qui arrivent à un point de leur vie où ils se sentent coincés, comme perdus à un carrefour où ils ne savent où aller voire même pour certains, un carrefour qui n’offre aucune issue.

En effet, beaucoup de gens passent par cet état où ils ne savent pas quoi faire de la suite de leur vie, et ce à tout âge et à différents stades.

Peut-être êtes-vous un futur bachelier et vous vous demandez quoi faire comme formation ?

Peut-être serez-vous bientôt diplômé de l’université et vous ne savez quelle carrière choisir ?

Ou alors ça fait des mois que votre recherche d’emploi est infructueuse, et vous ne savez plus quoi faire de votre vie ?

Ou même peut-être avez-vous le coeur endolori par un chagrin d’amour ou la perte d’un être cher qui était un repère dans votre vie ?

Tout comme cette quête de clarté peut survenir après la perte d’un emploi ou à l’heure de prendre sa retraite ?!

En réalité, il est fort probable que tout le monde traverse au cours de son existence, un moment où il se demande « Que faire de ma vie ? » et où la seule réponse qui revienne telle une fatalité soit : « Je ne sais pas quoi faire de ma vie ».

Quoiqu’il en soit, les réponses et les solutions pour sortir de cette phase et retrouver un état de bien-être varient en fonction des personnes, et de la cause profonde qui suscite ce questionnement.

Oriah Mountain Dreamer, grande autrice sur le développement personnel, aime à dire :

« Ce que tu fais dans la vie ne m’intéresse pas. Je veux savoir pourquoi tu as mal et si tu oses rêver de réaliser le désir de ton cœur. Ton âge ne m’intéresse pas. Je veux savoir si tu risqueras de passer pour un imbécile pour l’amour, pour ton rêve, pour l’aventure d’être en vie.« 

Si vous êtes dans une phase de vie où vous vous dites « Je ne sais pas quoi faire de ma vie », dans cet article vous trouverez 5 étapes pour sortir de cette spirale, 8 choses à vous rappeler lorsque vous n’avez pas le moral, et 3 questions à vous poser pour tracer votre chemin.


Comment faire quand on ne sait pas quoi faire dans la vie

je ne sais pas quoi faire de ma vie quelque chose menu connexion recul voix intérieure

Lorsque vous vous dites ‘Je ne sais pas quoi faire de ma vie’, les pistes pour trouver un chemin sont nombreuses.

Voici 5 premières étapes que vous pouvez explorer pour trouver quoi faire de votre vie, améliorer votre bien-être et lever tous les doutes qui vous maintiennent dans cette situation.


1. Bougez et videz votre esprit

Si vous ne savez pas quoi faire de votre vie, dites vous qu’il y a pire, c’est savoir quoi faire mais ne pas trouver les solutions pour y parvenir.

Dans les deux cas, le point de départ pour ne pas s’installer dans une spirale négative et destructrice, c’est de se mettre en action, rester en mouvement, plus avec son corps qu’avec son esprit d’ailleurs.

En effet, au moment où les pensées se bousculent dans votre esprit de réflexions en réflexions sur votre situation, plutôt que d’essayer de trouver une idée de génie au milieu du chaos dans votre cerveau, il est souvent préférable de vous offrir un break en vous vidant l’esprit.

Et la meilleure façon de se vider l’esprit c’est de s’inscrire dans une routine où les activités que vous faites ne demandent pas beaucoup de réflexions, mais vous apportent surtout du plaisir.

Programmez votre réveil chaque matin, et levez-vous, mettez-vous en route pour une séance de sport, puis prenez votre petit déjeuner, et meublez le reste de la journée avec vos passions, des rencontres, des moments de détente.

De nombreuses études ont montré que l’exercice réduit les symptômes de la dépression, ce qui peut par ailleurs libérer votre esprit pour vous permettre de réfléchir sereinement aux prochaines étapes de votre vie.

Qu’il s’agisse de courir le matin, de faire du yoga l’après-midi ou de faire du vélo le week-end, trouvez ce qui fonctionne pour vous et votre style de vie.


2. Acceptez votre situation sans poser de question

Bonne et mauvaise nouvelle : personne ne vivra votre vie à votre place.

Oui, vous devrez vivre votre vie jusqu’au bout, que vous soyez riche ou pauvre, que vous vous sentiez laid ou beau, chanceux ou poisseux, que vous ayez gagné au loto ou que vous soyez victime d’une terrible injustice…

L’apitoiement sur soi est une voie sans issue. Mais le choix vous appartient d’emprunter d’autres chemins peut-être plus longs, peut-être plus tortueux, mais qui ont le mérite de vous faire avancer.

Prendre conscience de soi pour accepter sa réalité et embrasser le changement et les défis liés à sa vie est une étape décisive pour quiconque se dit « Je ne sais pas quoi faire de ma vie ».


3. Imposez-vous un challenge de 30 jours pour avancer par petits pas

Afin de reprogrammer votre esprit conscient et d’arrêter de dire « je ne sais pas quoi faire de ma vie », lancez-vous un défi de 30 jours.

Pourquoi 30 jours ? Parce que c’est le temps qu’il faut pour que de nouveaux mécanismes deviennent de solides habitudes.

En effet, se donner un délai a un effet puissant sur la motivation.

La recherche a montré à maintes reprises que les délais, même ceux que l’on s’impose, peuvent réduire la procrastination et conduire à une meilleure prise de décision.

Essayez de fixer un à trois objectifs à atteindre pendant votre défi de 30 jours.

je ne sais pas quoi faire de ma vie contrôle remarque métier pistes doutes clarté question tête fond tout manière sens

Peut-être que vous voulez perdre du poids. Fixez-vous une routine et des objectifs hebdomadaires liés à la perte de poids et ne vous obsédez pas à regarder votre balance chaque matin. À la fin du mois, vous apprécierez les résultats.

Ou peut-être souhaitez-vous passer plus de temps avec vos enfants. Fixez-vous comme objectif d’avoir une soirée en famille chaque semaine pendant laquelle vous accordez toute votre attention à vos enfants. Vous pouvez même les laisser vous aider à planifier ce que vous ferez lors de cette soirée spéciale.

Atteindre ces objectifs après un mois vous donnera la confiance nécessaire pour continuer.

Cela vous aide également à éviter de ne rien faire pendant que vous vous sentez perdu. Une fois que vous savez que vous pouvez atteindre un objectif, vous vous sentirez d’attaque pour en imaginer de nouveaux et en réaliser de plus en plus.


4. Recherchez la sagesse auprès de ceux qui sont déjà passés par là

Benjamin Disraëli disait : « Plus la connaissance d’un homme sur ce qui a été fait est grande, plus grand sera son pouvoir de savoir quoi faire.« 

Lire les histoires d’autres personnes sur la façon dont ils ont vécu leur vie, leurs philosophies de vie et comment ils ont surmonté leurs défis dans la vie peut être une bonne source de motivation et de connaissances lorsque vous vous dites « Je ne sais pas quoi faire de ma vie. ”

Leurs histoires peuvent vous inspirer et vous motiver, surtout lorsque vous n’êtes pas sûr de vos prochaines étapes.

Mieux encore, si vous connaissez quelqu’un dans votre vie qui a été dans une situation similaire à celle que vous traversez en ce moment… Demandez-lui comment il s’en est sorti, quelles mesures il a pris et comment il a changé d’attitude.

En effet, le meilleur moyen d’emmagasiner rapidement de l’ expérience, c’est en se nourrissant de celle des autres.


5. Apprenez à vous connaître

Quelle que soit votre situation, la pire chose que vous puissiez faire c’est de ne rien faire.

Profitez de cette phase de questionnement pour découvrir qui vous êtes, quelles sont vos passions et ce que vous voulez faire de votre vie.

Si vous vous sentez perdu, c’est peut-être simplement parce que vous avez perdu la connexion avec votre être profond, celui qui fait naître tous ces rêves vous donnant pour mission de les poursuivre.

Pour reconnecter et aller de l’avant, vous devez prendre appui sur votre passé et accepter les changements qui s’imposent à vous.

Avec le changement vient la réinvention.

Avoir un plan de vie, une vision et connaître votre moteur et comment vous voulez vivre votre vie sont les bases pour renforcer votre confiance, votre résilience, votre courage et votre responsabilité.

Avec un objectif et une vision, vous ne serez pas paralysé par la peur de ne pas savoir quoi faire.

Bien au contraire. Derrière la réflexion « Je ne sais pas quoi faire de ma vie » vous y verrez comme une opportunité d’expérimenter des choses que vous n’auriez jamais imaginé.


8 choses à garder à l’esprit lorsque vous vous dîtes ‘Je ne sais pas quoi faire de ma vie’

Ce n’est pas grave si vous ne savez pas par où commencer pour changer le cours des choses.

Nul doute qu’avec un peu de discipline vous y arriverez. Et pendant que vous y travaillez, gardez précieusement ces 8 choses à l’esprit.

je ne sais pas quoi faire de ma vie connaissance de soi envies méthodes recul métier menu clarté jeunes


1. Ce n’est pas grave, vous ne pouvez pas tout prévoir de votre avenir

Demain est un éternel inconnu.

En effet, la vie n’a de cesse d’offrir de nombreux rebondissements, qui peuvent être des freins ou des accélérateurs sur votre chemin.

Mais si vous vous dévouez à faire ce que vous aimez, que ce soit pour un travail ou un passe-temps, le voyage de la vie n’en sera que plus intéressant et les imprévus sur le chemin seront autant de challenges à relever pour éprouver votre détermination.


2. Essayez d’être à l’aise avec l’inconfort

Parfois, la vie est inconfortable.

Parfois, nous n’avons pas assez d’argent pour faire toutes les choses que nous voulons faire.

Si vous avez un chemin que vous voulez vraiment suivre, vous devez être capable d’y avancer malgré la gêne, malgré les sacrifices, malgré certaines souffrances.


3. La vie est incertaine, faites avec

Une vie bien rangée peut basculer en un claquement de doigts.

Vous pensez avoir tout vu, tout eu ?

Que dirait celui qui avait un super boulot, vivait dans une belle maison, et apprend dans la même semaine que son entreprise va fermer, que sa femme est enceinte, son père est en réanimation à l’hôpital et que les impôts vont lui saisir sa maison ?!

Face aux défis de la vie qui vous tombent dessus sans prévenir, c’est normal de prendre quelques jours pour accuser le coup. Mais c’est impératif de regarder devant et se remettre en mouvement.

Faites bon usage des aléas ! La plupart du temps, derrière ce qui nous fait rire et nous enthousiasme aujourd’hui, se cachent des moments douloureux qu’il a fallu traverser hier.

De plus, il n’est vraiment jamais trop tard pour changer le cours de votre vie quand quelque chose ne va pas !


4. Surmontez les distractions et arrêtez de procrastiner

Le temps ne va pas en arrière, ni se s’attarde sur hier.

Si vous ne commencez pas à prendre le temps de poursuivre vos rêves, vous pourriez vous retrouver à la fin de votre vie avec des milliers de posts et vues sur les réseaux sociaux, mais sans avoir quoique ce soit à apprécier ou à transmettre de votre existence autour de vous.

Si vous êtes sérieux au sujet de la poursuite de vos rêves, faites ce premier pas en commençant par désactiver vos notifications Facebook.

Puis faites chaque jour au moins une action qui concourt à la réalisation de vos rêves.

Si besoin, suivez notre guide pour arrêter de procrastiner.


5. Posez-vous les bonnes questions

Prenez du temps pour vous, pendant lequel vous vous posez les vraies questions et vous apprenez plus sur vous même.

Méditez, notez les choses qui vous intéressent et les choses que vous pourriez vous voir faire si le temps et l’argent n’étaient pas un problème.

Rêvez grand. Calmez votre esprit et imaginez-vous vraiment en train de faire ces choses.

En éveillant vos désirs les plus profonds, vous vous construisez un moteur de motivation invincible qui vous aidera à relever tous les défis qui surviendront.


6. Offrez votre aide

Tous les rêves du monde ne vous aideront pas si vous ne mettez pas les mains dans le cambouis.

Parfois, nous pensons que nous voulons faire quelque chose, puis une fois que nous l’avons essayée, nous réalisons que ce n’est peut-être pas le genre de travail que nous aimons après tout.

Ou alors on réalise que ce travail ou cette passion implique certains efforts ou sacrifices que nous ne sommes pas prêts à consentir.

Il est important d’acquérir une expérience pratique des choses que vous souhaitez essayer. La meilleure façon de le faire, c’est en proposant votre aide aux personnes dont c’est le quotidien.

Qu’il s’agisse d’un stage, d’une mission de bénévolat ou autre, saisissez chaque opportunité pour apprendre davantage sur vos aspirations.


7. Économisez

Si vous devez déménager ou retourner à l’école pour poursuivre votre nouveau rêve, d’avoir quelques économies en poche vous sera grandement utile.

En effet, le chemin n’est pas toujours tout tracé entre un rêve et sa réalisation.

A défaut d’avoir de grosses économies, la plupart du temps il faut se garantir une source de revenus transitoire qui vous permettra de financer votre train de vie en attendant que votre projet principal prenne le relais.


8. Ouvrez quand on frappe à la porte

L’opportunité se présente peut-être mais, si vous n’ouvrez pas à la porte, comment pouvez-vous en profiter ?

Vous devez saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent à vous, même si parfois le plus dur c’est de savoir les reconnaître.

Il peut arriver que ce ne soit pas le bon moment, ou que vous en laissiez filer quelques unes. Mais vous devez garder votre état d’esprit ouvert et les bras tendus aux nouvelles opportunités.

je ne sais pas quoi faire de ma vie épanouissement évolution voie méthodes compétences bilan reconversion menu


Comment se reconvertir quand on ne sait pas quoi faire?

Vous pensiez peut-être avoir un métier de rêve, jusqu’à ce que vous réalisiez que tout n’était pas si rose que ça, ou que finalement votre esprit avait besoin d’autre chose.

Lorsque le flou s’installe sur votre plan de carrière, le seul fait de penser à l’avenir peut être pesant.

Voici 3 des questions que vous devez vous poser et qui vous aideront à vous orienter et à dessiner un nouveau plan de carrière.


Qu’est ce qui me passionne vraiment, et pourquoi ?

Imaginez, vous venez d’obtenir une licence de sociologie avec à l’envie de devenir psychologue car vous êtes fasciné par les mécanismes de l’esprit.

Seulement vous vous rendez compte que vous n’aimez pas vraiment écouter des personnes raconter leurs problèmes émotionnels et que le métier de psychologue vous conduira fatalement à tendre l’oreille tous les jours.

Puis finalement en identifiant vraiment ce que vous aimez dans les mécanismes de l’esprit, il en ressort que ce qui vous intéresse c’est la façon dont notre cerveau établit des connexions, traite les informations et les mémorise.

Et dans la suite de ce raisonnement logique, vous réalisez qu’un job dans le marketing, qui consiste à comprendre les motivations des gens, serait mieux adapté pour votre plan de carrière.

Dans le même ordre d’idées si vous êtes un accroc au jogging, vous pouvez penser que devenir instructeur sportif serait une suite logique pour vous. Sauf que vous réalisez qu’essayer de motiver les gens tous les jours à faire de l’exercice ne vous intéresse vraiment pas.

C’est le moment où vous vous penchez sur toutes les autres voies possibles, qui vont du marketing sportif en passant par le domaine plus médical de la physiothérapie.

Lorsque vous envisagez une reconversion, vous devriez penser à ce qui vous donne envie de vous réveiller tous les jours, mais ne vous arrêtez pas là.

Pour chaque intérêt ou passion, essayez vraiment de déterminer ce qui vous anime le plus.

Ne vous laissez pas piéger par les émotions, qui peuvent vous laisser penser que telle voie est faite pour vous, jusqu’à ce que vous preniez vraiment le temps de tout analyser.


À quoi ressemble mon « job de rêve » ?

Le job de rêve ne se limite pas à un joli titre et un gros salaire. Vous devriez considérer toutes les facettes d’un travail lorsque vous réfléchissez à votre carrière idéale.

Par exemple, préférez-vous un environnement structuré et fortement réglementé, ou un environnement non structuré et créatif ?

Voulez-vous porter un costume, un uniforme ou un jean au travail tous les jours ?

Vous souhaitez travailler à distance, vous déplacer dans différentes villes ou vous rendre dans un bureau ?

Chacune de ces questions a un impact significatif sur les choix de carrière que vous ferez.

Vous devrez aussi penser à quoi pourrait ressembler votre job de rêve dans un an, trois ans ou même 10 ans. Lorsque vous réfléchissez à la façon dont vous souhaitez progresser, examinez à quoi ressemble la trajectoire de carrière.

Resterez-vous concentré sur une compétence ou un sujet spécifique, ou préféreriez-vous être plus généraliste ?

Aurez-vous besoin, à un moment donné, d’évoluer vers des postes de management et d’abandonner les tâches de production ou de suivi de projet ?

Les promotions et les augmentations de salaire sont-elles basées sur l’expérience, ou nécessitent-elles des compétences et des qualifications spécifiques, comme l’obtention de certains diplômes ?

Bien que vous ne sachiez jamais vraiment comment votre rôle évoluera au fil du temps (ou même quels emplois pourraient être disponibles à l’avenir !), il est important d’explorer comment le métier qui vous intéresse a tendance à évoluer avec le temps.


Comment ce travail s’intègre-t-il dans ma vie ?

Un travail qui vous rend heureux ne mène pas toujours à une vie heureuse.

Il est essentiel d’examiner vos choix de carrière en prenant en compte l’ensemble de votre vie – relations, passe-temps, engagements familiaux, même des choses comme la forme physique et la spiritualité.

En fait, listez les cinq principales choses qui participent à votre bonheur (finances, santé, passions, voyages…), et évaluez votre vie sur chacun de ces domaines.

C’est particulièrement utile de faire cet exercice surtout lorsque vous planifiez de gros changements dans votre vie.

Une fois que vous avez répondu aux questions générales sur votre carrière, il est temps de les mettre en action.

je ne sais pas quoi faire de ma vie peur échec poste métier réseaux sociaux services enquête orientation adresse e-mail fond


En résumé

Si vous vous dites « Je ne sais pas quoi faire de ma vie professionnelle » ou tout simplement « je ne sais pas quoi faire de ma vie », considérez toutes les stratégies partagées dans cet article pour améliorer votre vie à long terme.

Peut-être que vous découvrez que vous aimez écrire ou que vous voulez créer une entreprise. Ça sera un bon point de départ pour vous créer votre vie rêvée, malgré les écueils sur le chemin.

C’est un voyage difficile, mais c’est aussi gratifiant, car vous découvrirez le but de votre vie et trouverez votre passion. Vous saurez ce que vous devez faire dans votre vie et les actions que vous devez entreprendre pour y arriver !

Khalil Gibran disait : « J’ai semé mes douleurs au champ de l’endurance, des joies y ont poussé. »

À lire aussi :

👉 Comment devenir nounou

👉 69 Citations de motivation parmi les plus inspirantes de tous les temps

👉 52 citations positives pour donner un boost à votre carrière

Publié par Kliner

POSTS POPULAIRES