Quand prendre sa retraite sans regret ? Quel est le bon moment pour prendre sa retraite ? La réponse à ces questions dépend de vos besoins personnels, de votre situation financière, de votre santé, tout comme de vos projets pour la vie après le travail.

Si tout salarié de tout âge connait au moins une fois dans sa carrière ce moment où il a juste envie de remettre sa lettre de démission à son patron pour changer d’air et se la couler douce avant d’envisager autre chose, pour des employés de plus de 50 ans, c’est une tentation qui n’est pas sans conséquence.

En effet, le marché de l’emploi montre qu’indépendamment de son expérience, lorsqu’on se retrouve sans emploi après 50 ans, il est beaucoup plus difficile de retrouver un travail qui corresponde vraiment à son domaine de prédilection.

Démissionner dans cette tranche d’âge équivaut donc à prendre le risque d’une retraite anticipée. Et si quitter le marché du travail plus tôt peut sembler paradisiaque, cela peut s’avérer être une grave erreur si vous n’êtes pas financièrement prêt à vivre sans salaire.

Voici quelques-uns des avantages et inconvénients à céder au départ à la retraite en fonction de votre âge.


Départ à la retraite avant 62 ans (retraite anticipée)

Avantages de prendre une retraite anticipée

Ne nous voilons pas la face, partir à la retraite avant l’âge légal de départ peut présenter de beaux avantages.

Au moment où certains travailleurs atteignent la cinquantaine et le début de la soixantaine, ils commencent à se sentir épuisés. Alors prendre sa retraite avant l’âge légal de départ de 62 ans (dans le secteur privé) peut donner des idées, voire des ailes.

En France les hommes prennent leur retraite à un âge moyen de 62,7 ans, tandis que pour les femmes, l’âge moyen de départ à la retraite est de 63,2 ans.

En prenant une retraite anticipée, c’est donc l’occasion de voyager, d’avoir de nouveaux passe-temps ou simplement de trouver un emploi à temps partiel avec moins de stress, ou même l’occasion pour vous de vous ressourcer. Le tout, avec encore pleine possession de vos capacités physiques si vous avez la chance d’être en santé.

Ces bénéfices de la retraite anticipée sont appuyés par Le National Bureau of Economic Research, qui au terme d’une étude a constaté que « la retraite améliore à la fois la santé et la satisfaction de vivre », en partie en tenant compte du nombre de personnes qui sont obligées de prendre leur retraite en raison de problèmes de santé.

C’est une observation qui va à l’encontre des recherches qui montrent que travailler plus longtemps vous permet de rester en meilleure santé et plus heureux.

La réalité est que les deux théories sont vraies. Juste que chaque individu tombe dans l’une ou l’autre selon différents critères qui sont propres à son contexte personnel.

retraite à taux plein version l'âge légal de départ google chrome menu navigateur site nombre de trimestres date durée d'assurance


Inconvénients d’un départ à la retraite avant l’âge légal de départ

L’alerte principale pour quiconque veut partir à la retraite avant l’âge légal de départ, concerne la question des finances.

C’est même une mise en garde majeure !

Relativement peu de personnes disposent des ressources financières nécessaires pour financer leur train de vie avec un départ en retraite anticipé et une espérance de vie prolongée.

Si vous prenez votre retraite avant l’âge, il y a donc de fortes chances que vous ayez besoin d’un gros pécule ou d’une bonne assurance-vie pour compléter votre pension retraite, surtout si votre départ à la retraite est très précoce. Et plus vous prendrez votre retraite tôt, plus vous en aurez besoin.

Les experts financiers recommandent que vos revenus de retraite (pension retraite et autres revenus) soit d’environ 80 % de vos revenus annuels des dernières années avant la retraite.

L’autre inconvénient souvent sous-estimé par ceux qui partent tôt en retraite, c’est la gestion du vide laissé par l’absence d’activité.

Et pour cause, imaginez avoir eu une routine bien huilée pendant 4 décennies. Des réflexes, des habitudes, des personnes qui vous attendent, des équipes qui vous suivent… bref, votre rôle dans la société est établi.

Et puis soudain plus rien. Vous devez faire preuve de créativité pour assumer la nouvelle vie que vous avez tant désirée, la vie sans travail.

Malheureusement il n’est pas rare que les moins créatifs des jeunes retraités se retrouvent comme perdus, avec pour seule issue la recherche d’un nouvel emploi, pour meubler le quotidien. Une forme de retour en arrière que personne ne souhaite et qui mérite que tout candidat à la retraite anticipée s’y attarde.


Quand prendre sa retraite à taux plein ?

L’âge auquel vous pouvez prendre votre retraite et percevoir une pension retraite peut différer de l’âge auquel vous pouvez avoir une retraite à taux plein.

En effet, bien que vous deveniez automatiquement admissible à la pension retraite à 62 ans, vous n’êtes réellement admissible au montant total de vos prestations mensuelles que si vous avez côtisé en moyenne 42 annuités d’assurance retraite, soit environ entre 166 et 172 trimestres [1].

Si le nombre de trimestres d’assurance retraite n’est pas complet, vous pourrez partir en retraite anticipée, mais une décôte sera appliquée à votre pension retraite.


Comment partir à la retraite avant l’âge légal ?

Pour pouvoir prendre une retraite anticipée, vous devez obligatoirement justifier d’une de ces 4 situations :

  1. Vous avez un handicap ou une invalidité
  2. Vous avez une carrière pénible
  3. Vous avez une carrière longue
  4. Votre êtes fonctionnaire ou bénéficié d’un régime spécial

Dans tous les autres cas, aucune pension retraite, même décôtée, ne vous sera versée avant l’âge légal de départ en retraite qui on le rappelle, est fixé à 62 ans en France.

Seuls les salariés du privé, à l’occasion de négociations dans le cadre d’un plan de réduction de postes mis en place par leur employeur, peuvent bénéficier d’un dispositif où s’ils sont proches de la retraite, en échange de leur départ de l’entreprise, celle-ci accepte par exemple de payer leur salaire pendant les années nécessaires pour faire le pont avec le début du versement de la pension retraite.


Départ à la retraite à l’âge légal : de 62 à 67 ans

Pour beaucoup, le milieu de la soixantaine est le moment d’or pour prendre sa retraite.

Vous êtes assez vieux pour avoir accumulé une belle réserve financière et assez jeune pour profiter de vos années sans emploi.

Le fait que vous receviez votre pension retraite à taux plein peut faire une énorme différence, surtout si vous êtes relativement en bonne santé et susceptible d’avoir encore de longues et belles années de vie devant vous.

Si vous choisissez de pousser jusqu’à 67 ans, c’est autant d’années supplémentaires que vous vous offrez pour consolider votre organisation financière, avec potentiellement des placements avantageux.

Une chose est certaine, c’est que si vous travaillez jusqu’à 65 ans, vous rentrez dans la fourchette d’âge qui ouvre automatiquement droit à une pension de retraite à taux plein.

l'âge de départ à la retraite de base nombre de trimestres date retraites départ à taux plein carrière longue nom


Départ à la retraite tardif : Après 67 ans

Si vous avez la santé et aimez ce que vous faites dans la vie, les avantages de travailler même au delà de 67 ans sont évidents, avec notamment la possibilité d’avoir un cumul emploi retraite.

D’une part, vous aurez plus de temps pour augmenter vos économies. Vous bénéficierez également du versement le plus élevé possible de la sécurité sociale.

Donc si vous avez une bonne organisation financière, vous aurez plus d’argent pour faire les choses que vous aimez vraiment et vous aurez moins de soucis quant à la durée de vie de vos avoirs.

Et si vous restez en bonne santé, vous aurez encore de nombreuses années pour profiter de la liberté d’être à la retraite.

Bien sûr, retarder la retraite n’est pas toujours un choix, pour diverses raisons. Une recherche publiée par Northwestern Mutual en 2021, par exemple, a révélé que l’impact économique de la pandémie de COVID-19 a modifié les plans de retraite de nombreux Américains. Près d’un quart (24 %) prévoient de prendre leur retraite plus tard que prévu !


En résumé

Nombreux sont les salariés qui attenent impatiemment le jour où ils pourront raccroché et profiter (à priori) à paisiblement d’une retraite bien méritée.

Pourtant, partir en retraite avec le risque de se soucier constamment des finances n’est pas exactement la manière idéale de passer ses dernières années.

C’est pourquoi il est important de déterminer à quel moment vous devriez réellement prendre votre retraite plutôt que de vous concentrer sur l’âge auquel vous êtes admissible à percevoir des prestations de retraite.

Avant de vous décider, assurez-vous d’avoir les ressources nécessaires pour profiter au maximum de cette nouvelle étape de la vie.

départ à la retraite de base site nombre de trimestres l'âge de départ retraites taux un services année de naissance cas compte régimes réforme assurance retraite


FAQ

Quel est l’âge idéal pour prendre sa retraite ?

L’âge idéal pour prendre sa retraite varie en fonction de deux critères principaux : votre état de santé et vos ressources financières. Si vous avez la santé, alors vous devez déterminer l’âge idéal pour un départ en retraite en fonction de votre patrimoine, de vos revenus actuels et de votre potentielle pension retraite. Vous devez disposer d’assez de ressources chaque mois pour financer votre train de vie pour le restant de votre vie.

Dans l’hypothèse où vous auriez une santé fragile ou tout simplement si votre métier met votre corps à rude épreuve, c’est de bon sens que vous devriez envisager un âge de départ à la retraite anticipé.


Quel montant faut-il avoir épargné pour prendre une retraite sereine et indépendante ?

Si vous ne deviez percevoir aucune pension retraite et aucun autre revenu, le montant d’épargne dont vous devez disposer pour une retraite sereine dépend de votre âge de départ à la retraite et du train de vie que vous avez.

Par exemple, si vous avez 50 ans et avez des charges fixes d’environ 3000€ par mois (loyer + énergie + nutrition + habillement + santé) et des charges variables d’environ 1000€ mensuel (voyages, loisirs, etc).

Avec une espérance de vie à 80 ans pour un homme en France, vous devriez disposer d’exactement 1,4 million d’euros (1 440 000€) d’épargne pour financer vos dépenses jusqu’à votre dernier souffle.


Tradez sans risque avec 100 000 € d’argent virtuel

Révélez le trader qui sommeille en vous avec le simulateur d’actions GRATUIT de notre partenaire e-Toro. Soumettez des transactions dans un environnement virtuel avant de commencer à risquer votre propre argent. Entraînez-vous à des stratégies de trading afin que, lorsque vous serez prêt(e) à entrer sur le marché réel, vous alignez les bonnes décisions pour développer votre patrimoine. Essayez le simulateur de trading aujourd’hui >>

Publié par Kliner

POSTS POPULAIRES