Dans un monde où le fossé entre riches et pauvres se creuse toujours plus, où les riches amassent de l’argent à un rythme plus soutenu que jamais et où pourtant des milliards de personnes vivent dans un état de pauvreté, on pourrait penser que les ultra riches n’ont aucun souci à se faire, au moins pour ce qui concerne leurs finances.

En effet si on considère qu’un ultra riche a un patrimoine de 30 millions d’euros et plus, il faudrait être particulièrement irresponsable financièrement pour dilapider de tels avoirs en l’espace d’une vie, voire même de deux.

Mais si les problèmes courants des pauvres – découvert bancaire, faillite, impayés, surendettement… – sont totalement étrangers aux ultra riches, il n’en demeure pas moins que les ultra riches (et à fortiori les tout juste « riches ») eux aussi ont leurs soucis financiers à se faire.

Bien sûr le commun des mortels qualifierait ces soucis de problèmes de riche, entendez problèmes financiers que tout le monde rêverait d’avoir… Mais il n’empêche que les Hommes sont tous égaux devant la souffrance psychologique et lorsque des riches font face à ces problèmes financiers, ils sont aussi en proie au désarroi.

Dans cet article nous vous partageons les 4 principaux problèmes financiers que rencontrent les riches et nous les mettons en perspective par rapport aux problèmes financiers que connaissent les pauvres à travers le monde.


Quels sont les problèmes financiers des riches ?

Déjà comme mentionné plus haut, une personne est dite ultra riche si elle a un patrimoine d’au moins 30 millions d’euros, incluant sa résidence principale.

Quel que soit le pays où elles vivent, les personnes qui appartiennent à cette catégorie sont parmi les plus riches du monde.

D’après le Wealth Report 2020, on comptabilisait à fin 2019 environ 513 240 ultra riches dans le monde, près de la moitié d’entre elles (46%) résidant aux États-Unis. Parmi elles quelques unes des plus grandes fortunes du monde comme Jeff Bezos le fondateur d’Amazon, Mark Zuckerberg le fondateur de Facebook (devenu Meta), Elon Musk le patron de Tesla & Space X, ou encore Warren Buffet, Bill Gates, et de nombreux autres anonymes.

Tout ce beau monde finit par faire face tôt ou tard, à un de ces 4 problèmes financiers.

groupe de riches menu réseaux sociaux causes twitter province cookies dettes banque de france conseils québec gens appel services


1. Évolution des lois fiscales

Depuis des décennies dans quasiment tous les pays développés du monde, la fiscalité des riches a toujours été un débat qui divise fortement, avec les politiques qui se rangent entre deux lignes idéologiques diamétralement opposées.

D’un côté il y a ceux qui pensent qu’il ne faut que très peu taxer les riches ou du moins pas plus que les autres citoyens, considérant que cela apporte certains bénéfices :

  • L’équité de la proportion (pour un taux d’imposition identique, les riches paieront toujours beaucoup plus d’impôts que tout autre citoyen en valeur absolu)
  • La circulation positive de l’argent (les riches réinvestissent naturellement dans l’économie une partie de leur argent)
  • L’attractivité des capitaux internationaux (une politique fiscale équilibrée a tendance à attirer des investissements étrangers)
  • Le développement de l’économie locale (en évitant la fuite des riches vers des pays avec une fiscalité plus acceptable, ceux-ci ont tendance à créer et/ou participer à des projets en faveur du développement de leur localité)

Cette ligne de pensée, connue sous le nom d’économie de ruissellement défendue notamment par le président français Emmanuel Macron, préconise de réduire les impôts des riches non seulement au profit des riches, mais aussi parce que leur prospérité se répercute ensuite sur le reste de la société.

De l’autre côté, il y a ceux qui estiment que la classe moyenne et les travailleurs pauvres par leur grand nombre, supportent une trop grande partie du fardeau fiscal, et que les riches et ultra riches exploitent les niches fiscales et les pratiques comptables créatives ou douteuses pour payer toujours moins d’impôts qu’ils ne devraient.

Les partisans de cette idéologie soulignent par ailleurs quelques principes :

  • Une richesse saine se construit sur le long terme (une forte taxation permet de maintenir les acteurs à l’ouvrage pour développer leur patrimoine, plutôt que de s’échapper une fois fortune acquise)
  • La taxation des revenus du capital (actions, immobilier, etc.) permet d’éviter les bulles spéculatives et de multiplier les fortunes qui se font sur du vent

La conséquence pour les riches, c’est de ne jamais savoir sur quel pied danser. Et un des plus gros problèmes financiers pour les riches comme pour l’économie en général, c’est le doute. Le fait de vivre en permanence sur la crainte que d’une élection politique à une autre, sa fortune et/ou ses revenus puissent être réduits de moitié par une nouvelle taxe.

Un exemple récent étant le candidat à l’élection présidentielle française François Hollande, qui proposait de taxer à 75% tous les revenus de riches supérieurs à 1 million d’euros !

problèmes financiers dettes québec services actualités compte page femmes cartes de crédit problèmes de riche problm_de_riche


2. Organisation de l’héritage

Si les personnes fortunées se soucient de conserver leur richesse pour garder leur style de vie, l’une des choses qui les préoccupent c’est ce qu’elles laisseront à leurs héritiers lorsqu’elles ne seront plus là.

Deux questions se cachent derrière cette problématique de l’héritage :

  • Comment éviter que l’héritage légué ne soit trop réduit par les taxes ?
  • Comment organiser l’héritage pour garder la famille unie après son départ ?

En effet, les politiques fiscales dans la plupart des pays occidentaux tendent à renforcer la taxation sur la transmission non pas forcément pour taxer un patrimoine qui a déjà été taxé à maintes reprises auparavant, mais pour encourager les riches à transmettre de leur vivant.

À côté de ce problème financier, il y a ce défi de faire en sorte qu’aucune personne concernée par l’héritage ne se sente lésée. Un équilibre pas évident à trouver compte tenu de l’incandescence des émotions, surtout dans ce contexte particulier.


3. Maintien du niveau de vie pendant la retraite

Pour les personnes qui sont devenues riches par l’investissement, la retraite ne fait aucune différence pour elles puisqu’elles peuvent continuer à piloter leur portefeuille de valeurs jusqu’à leur dernier souffle.

Warren Buffett et Charlie Munger sont deux exemples iconiques qui ont gagné des milliards en investissant en bourse et qui ont continué à développer leur patrimoine au delà des 90 ans.

Par contre ceux qui sont devenus riches par le travail comme des chefs d’entreprise ou d’autres professionnels très bien rémunérés (sportifs, artistes, etc), font parfois face à une perte de revenus importante lorsque leur carrière s’arrête.

Bien que pour la plupart des ultra riches les 30 millions d’euros et plus de patrimoine qu’ils possèdent devraient être suffisants pour vivre la retraite rêvée, ceux qui gèrent mal leur argent et ont un train de vie dispandieux peuvent se retrouver à devoir réduire drastiquement leurs dépenses pour le restant de leur vie.

Ceci d’autant plus qu’un problème financier que rencontrent souvent les riches et ultra riches c’est celui de l’illiquidité : ils ont des millions d’euros de patrimoine, mais la majeure partie ou la totalité est liée à des terres, des biens immobiliers et d’autres actifs qu’ils ne peuvent pas facilement convertir en cash à l’instant où ils en ont besoin.

De même, d’autres riches prennent beaucoup de risques avec leur argent et tant qu’ils sont en activité leurs revenus importants permettent de ne pas ressentir durement les effets des mauvais investissements. Mais dès qu’ils prennent leur retraite, les pertes passées et les nouvelles pertes pèsent beaucoup plus sur le patrimoine restant.

Warren Buffett difficulté endettement solution problèmes de riche partenaires service situation choix problème financier province français tweets rendez-vous ménage


4. Protection de la richesse acquise

Au cours de la dernière grande récession de 2007 à 2009 (crise des subprimes), de nombreux patrimoines se sont métamorphosés en l’espace de quelques mois.

Des ultra riches sont devenus riches (patrimoine compris entre 1 million et 30 millions d’euros), des riches sont devenus tout juste aisés, et des personnes aisées ont basculé dans le ventre mou de la pyramide de l’accomplissement ou même pire, ont connu la faillite.

En effet la plupart des riches ne se contente pas de placer son argent dans des investissements peu risqués pour faire fortune : certificats de dépôt, comptes du marché monétaire, assurance-vie à valeur de rachat et d’autres investissements dits sûrs qui offrent généralement de faibles rendements.

Et pour cause en matière d’investissement, la récompense et le risque marchent toujours de paire. Plus le risque est élevé, plus la récompense est grande.

Mais seulement lorsqu’un marché est baissier ou qu’une récession frappe, les investissements à forte croissance qui ont aidé les riches à s’enrichir sont souvent les premiers à plonger rapidement.

C’est pourquoi les riches et ultra riches qui ont une part importante de leurs revenus qui dépendent des marchés, vivent constamment avec le stress d’un autre crash, surtout s’ils ne sont pas suffisamment bien accompagnés pour réussir à gagner de l’argent aussi bien quand le marché est haussier que lorsqu’il est baissier.


Quelles sont les principales causes des problèmes financiers ?

Si par définition les riches n’ont plus de problèmes financiers outre les 4 problématiques évoquées ci-dessus, pour les autres catégories sociales il n’est pas toujours évident d’avoir une bonne santé financière.

En effet les problèmes financiers ont de nombreuses causes et ce qu’il est important de savoir c’est qu’aucune n’est mauvaise en soi. Non, il n’y a pas de honte à avoir des difficultés financières, peu importe leur ampleur ou leur origine.

Voici quelques unes des principales causes derrière les problèmes financiers courants :

  • Perte d’emploi
  • Baisse des revenus
  • Séparation ou divorce
  • Maladies
  • Accident du travail
  • Dettes étudiantes
  • Mauvaise gestion financière
  • Utilisation inappropriée des crédits
  • Fraude ou escroquerie
  • Problèmes de jeu
  • Alcoolisme
  • Toxicomanie
menu dettes maladie informations aide difficultés cause coup dur experts article gestion sites salaire emploi crédit budget facteurs


Tous les problèmes financiers ont une solution

Quelles que soient les difficultés financières rencontrées, il existe toujours une solution pour remonter la pente, que vous soyez riche ou pauvre.

L’enjeu est de toujours s’éduquer, s’informer, se renseigner, avant une prise de décision susceptible d’influencer durablement son avenir.

Ayant acquis une bonne compréhension des enjeux, vous pouvez suivre nos 9 conseils pour sortir des problèmes financiers ou alors vous rapprocher d’experts qui pourront vous épauler, selon la situation que vous rencontrez.


Tradez sans risque avec 100 000 € d’argent virtuel

Révélez le trader qui sommeille en vous avec le simulateur d’actions GRATUIT de notre partenaire e-Toro. Soumettez des transactions dans un environnement virtuel avant de commencer à risquer votre propre argent. Entraînez-vous à des stratégies de trading afin que, lorsque vous serez prêt(e) à entrer sur le marché réel, vous alignez les bonnes décisions pour développer votre patrimoine. Essayez le simulateur de trading aujourd’hui >>

Publié par Kliner

POSTS POPULAIRES