Qu’est ce que c’est la performance financière d’une entreprise ?

De façon générale, la performance financière d’une entreprise représente le niveau d’atteinte des objectifs financiers de ladite société et les moyens employés pour y parvenir. C’est un concept subjectif qui permet de mesurer à quel point une entreprise utilise efficacement son capital pour générer des revenus sur son principal modèle économique.

C’est un concept important grâce auquel on évalue la santé financière d’une entreprise sur une période donnée. Raison pour laquelle les analystes financiers et les investisseurs scrutent la performance financière d’une entreprise dans le cadre de conseil stratégique ou de décision d’investissement.

Au delà des investisseurs et actionnaires, d’autres acteurs comme les salariés, les fournisseurs ou encore les créanciers, peuvent également être intéressés par la performance financière de l’entreprise.

Une bonne performance financière peut signifier un accès plus facile au crédit bancaire, un attrait de fonds propres par de nouveaux investisseurs, des délais de paiement plus importants avec les fournisseurs ou même des salariés plus stables.


Comment mesurer la performance financière ?

L’analyse de la performance financière d’une entreprise se fait par l’étude de ses états comptables sur une période donnée, qui peut être par exemple le dernier exercice complet bouclé ou encore le dernier trimestre écoulé.

performance financière d'une entreprise email nom clients article services capitaux propres actualités problèmes lien points clés gestion domaines

Trois des documents comptables les plus utilisés pour étudier la performance financière d’une entreprise sont :


1) Le bilan

Le bilan est une photographie des finances d’une entreprise à un instant T, qui donne une lecture de sa santé financière en indiquant comment évoluent les actifs et le passif de la dite entreprise.

Les actifs (colonne de gauche) représentent tout ce que l’entreprise possède, tout son patrimoine à la date d’arrêté des écritures, acquis grâce aux ressources figurant au passif.

Le passif (colonne de droite) quant à lui indique la provenance des ressources financières de l’entreprise.


2) Le compte de résultat

Le compte de résultat éclaire sur la rentabilité ou encore profitabilité de l’entreprise. Il permet de constater l’ensemble des produits (chiffre d’affaires & autres revenus) et des charges (ce sont des dépenses, à ne pas confondre avec investissements) qui déterminent le résultat d’exploitation.

En résumé, c’est la photo de la performance financière d’une entreprise en termes de ventes pour une période donnée.


3) Le tableau des flux de trésorerie

Le tableau des flux de trésorerie est un état qui illustre les entrées et sorties de fonds d’une entreprise pour une période donnée. En règle générale, les états de trésorerie sont divisés en trois catégories : les activités d’exploitation, les activités d’investissement et les activités de financement.

C’est un document essentiel qui permet de déterminer le besoin en fonds de roulement de l’entreprise, et donc sa capacité à fonctionner à court et à long terme grâce à ses liquidités.

performance financière d'une entreprise rentabilité profitabilité partie activité informations finance travail email compte clients ressources


A partir de ces seuls documents, plusieurs analyses de la performance financière d’une entreprise peuvent être faites, en fonction de l’objectif recherché par celui qui conduit cette étude.

L’objectif a tendance à varier selon les intérêts de la partie intéressée :

Fournisseurs : intéressés par la liquidité de l’entreprise. Ils veulent être sûrs que l’entreprise peut payer les services qu’elle achète.

Détenteurs d’obligations : intéressés par la capacité de trésorerie de l’entreprise (évaluation de la structure du capital, les principales sources et utilisations des fonds, la rentabilité dans le temps et la projection de la rentabilité future de l’entreprise).

Investisseurs : intéressés par les bénéfices actuels et futurs attendus ainsi que par la stabilité de ces bénéfices (évaluation de la rentabilité et de la situation financière de l’entreprise).

Management : intéressé par le contrôle de gestion et guidé par la quête d’une meilleure situation financière et une meilleure performance (évaluation de la situation financière actuelle de l’entreprise, évaluation des opportunités par rapport à cette position actuelle, retour sur investissement apporté par les différents actifs de l’entreprise, etc.)


Quels sont les indicateurs de la performance financière ?

Les indicateurs de performance financière sont des indicateurs mesurables utilisés pour déterminer, suivre et veiller à la santé financière d’une entreprise. On parle souvent de KPI, abréviation issue de l’anglais Key Performance Indicators, soit les Indicateurs de Performance Clés.

Ces KPI permettent d’évaluer des données variées, notamment la liquidité, la rentabilité, l’efficacité, la solvabilité et la valorisation.

Ci-dessous une liste de quelques indicateurs de performance financière souvent observés par les investisseurs, les contrôleurs de gestion et les dirigeants.

  • Marge bénéficiaire brute – Elle est également connue sous le nom de ratio de rentabilité. C’est ce qui reste dans votre entreprise après que vous ayez payé les coûts directs liés à la mise en oeuvre du service ou la production des biens.
  • Marge bénéficiaire nette – C’est le ratio de rentabilité qui calcule la part de chiffre d’affaires qui reste après déduction de toutes les dépenses de l’entreprise, amortissement, intérêts d’emprunt et impôts inclus.
  • Flux de trésorerie d’exploitation – C’est la trésorerie dégagée par l’entreprise du fait de son activité. Plus le cash-flow d’exploitation est bon, meilleure est la performance financière de l’entreprise.
  • Fonds de roulement – C’est le montant du capital accessible à une entreprise qui est utilisé pour financer ses opérations quotidiennes.
  • Ratio actuel – Les passifs à court terme sont les dettes dues à un an. Ce ratio mesure la capacité de l’entreprise à payer ses dettes de court terme avec ses actifs de court terme ou courant tels que la trésorerie, les stockes ou les créances.
  • Ratio d’endettement – Il est aussi connu sous le nom de ratio de solvabilité et mesure la capacité d’une entreprise à se financer par son activité plutôt que par des dettes. Il se calcule par une formule simple : (Total des dettes/Total des actifs) x 100. Plus le ratio est faible, moins l’entreprise est endettée.
  • Ratio de liquidité – Lorsqu’une entreprise souhaite évaluer sa capacité à gérer des obligations à court terme, elle utilise ce qu’on appelle le ratio de liquidité.
  • Rotation des stocks – Il calcule combien de fois les stocks de l’entreprise peuvent être vendus tout au long de la période comptable. Il est utile pour déterminer si une entreprise a une quantité excessive de stocks par rapport à ses niveaux de ventes.
  • Rendement des capitaux propres – Il indique dans quelle mesure une entreprise peut utiliser son capital pour générer des bénéfices pour ses investisseurs.
  • Rendement des actifs – Il aide une entreprise à déterminer dans quelle mesure ses actifs sont utilisés afin de devenir plus rentables.
rentabilité performance financière gestion profitabilité objectifs domaines activité informations performances résultats


Comment se déroule un audit de la performance financière d’une entreprise ?

L’analyse financière consiste simplement à étudier les documents comptables des entreprises, soit un ensemble de données et de chiffres regroupés et classifiés selon les normes comptables en vigueur dans le pays d’exercice.

Au terme d’une analyse financière proprement menée, on doit être en mesure de comprendre le modèle économique (business model) de l’entreprise, la rentabilité de ses opérations (bénéfices ou pertes) et la façon dont l’argent est dépensé ou investi.

L’analyse de la performance financière doit permettre une vision claire à minima des 4 points ci-dessous.


1. L’équilibre du fonds de roulement

Cela permet d’apprécier la capacité de l’entreprise à couvrir ses dépenses sans recourir à un emprunt.

Pour cela l’entreprise doit dégager une différence favorable entre ses actifs courants tels que la trésorerie, les comptes clients (factures impayées des clients) et ses passifs courants comme les stocks de matières premières et de produits finis.


2. La solidité de la structure financière

Avoir de l’argent c’est une chose. Mais sa provenance va influencer l’équilibre financière de l’entreprise.

L’analyse de la performance financière permet d’étudier le ration entre dettes et capitaux propres sur lequel l’entreprise prend appui pour financer ses opérations.


3. L’efficacité économique de l’activité

C’est en quelque sorte le point de départ de toute activité entrepreneuriale. Les entrepreneurs qui se lancent doivent déterminer le business model qui permettra à leur activité de prospérer.

Étudier la performance de l’entreprise consistera donc aussi à évaluer les facteurs qui conduisent à le coût et la tarification des biens et services.


4. La consistance de la rentabilité

La rentabilité d’une entreprise doit être construite pour durer, comme cela pourrait être le cas pour les entreprises qu’on appelle les Aristocrates du dividende.

Au delà du chiffre d’affaires, une donnée importante est donc la rentabilité nette de l’entreprise, à savoir combien d’argent elle dégage, après dépenses et impôts.


Comment améliorer la performance financière de son entreprise ?

La première étape pour essayer d’améliorer la performance financière de son entreprise consiste à identifier les zones de friction et d’inefficacité et d’en traiter les causes.

En parallèle les différentes actions ci-dessous peuvent être envisagées :

  • Améliorer le flux de trésorerie : mieux organiser sa comptabilité, réduire les délais d’encaissement des factures, négocier le prix auprès des fournisseurs et si possible étendre les délais de paiement, etc.
  • Se séparer des actifs inutilisés ou non performants
  • Optimiser la répartition budgétaire entre les différents pôles d’activité
  • Réduire les dépenses ou tout du moins contrôler leur équilibre par rapport aux entrées
  • Renégocier le remboursement de vos dettes (meilleur taux d’intérêt, plus de mensualités, etc), obtenir de nouveaux emprunts bancaires ou des subventions
  • Analyser les documents comptables et les indicateurs de performance financière, si possible avec l’aide d’un expert-comptable ou d’un analyste financier.
contrôle de gestion informations email chiffre d'affaires actionnaires performances notion aspect logiciels solutions bénéfice dirigeants information efficacité


Le fait que l’analyse de la performance financière d’une entreprise repose sur des chiffres donne du poids à cette démarche, qui renseigne sur la la solidité financière de ladite entreprise, et bien plus encore.

Un rapport de performance financière est essentiel pour tout investisseur qui veut sérieusement évaluer une entreprise en cherchant à comprendre son fonctionnement et ses équilibres.

Toutefois, il faut noter que la performance financière d’une entreprise renseigne sur le passé de celle-ci. Pour en faire une solide analyse qui puisse éclairer sur l’avenir, il faut apprécier les données à la lumière de celles d’entreprises concurrentes ou comparables.


Tradez sans risque avec 100 000 € d’argent virtuel

Révélez le trader qui sommeille en vous avec le simulateur d’actions GRATUIT de notre partenaire e-Toro. Soumettez des transactions dans un environnement virtuel avant de commencer à risquer votre propre argent. Entraînez-vous à des stratégies de trading afin que, lorsque vous serez prêt(e) à entrer sur le marché réel, vous alignez les bonnes décisions pour développer votre patrimoine. Essayez le simulateur de trading aujourd’hui >>

Publié par Kliner

POSTS POPULAIRES